Actrice et Directrice Artistique

Bio

Créer des personnages, inventer des histoires, imaginer des vies.

Donner du sens. Transmettre et partager.

Voilà ce qui m'anime. 

On commence  par le début ? C'est parti ! 

Il était une fois...une fillette qui dansait sur "Les 4 Saisons" de Vivaldi (qui d'autre ?) 

dans le bureau de son père, André Gaillard, lui-même attablé à écrire des sketches avec son compère Teddy Vrignault dans l'univers impitoyable des "Frères Ennemis".

Sa mère est mime et professeur de cet art silencieux. Tous deux anciens partenaires de Marcel Marceau, c'est au sein de sa compagnie qu'ils se rencontrèrent quelques années plus tôt.

Et c'est dans ce bouillon de culture de spectacles, de music-hall et de cabaret, qu'elle grandit.

Et puis des films, des films et encore des films....

Pas un repas de famille sans une conversation sur le cinéma.

Comédies musicales, classiques anglais, italiens, américains et français, tout y passe.

Du "Prince" de Lubitsch à "Star Wars" en passant par "Gunga Din", "Volpone" ou "Miracle à Milan", elle dévore, elle absorbe, elle englouti. Elle veut en être !

Commence l'apprentissage vers 5 ans avec la danse classique, puis le modern jazz. Le théâtre à 14 ans au Centre American de Paris, où je m'essaie aux textes de J.B Priestley et de Giraudoux. Et puis le mime, bien sûr, et le chant. 

Mais j'ai envie d'écrire. Alors un premier spectacle avec ma soeur, Valérie Gaillard, dans un style pluridiciplinaire, en hommage au music-hall et au cinéma : des sketches humoristiques, du chant, de la danse. Je réalise une dizaine de courts-métrages, pastiches de films rétros qui viendront s'insérer dans ce spectacle intitulé "Première".

Des tournages, des pubs, des petits rôles...

Les années passent, je monte un groupe avec deux danseuses -chanteuses et nous voilà reparties en Asie. Singapour, Malaysie, Sri Lanka. Chorégraphies, chansons et numéros visuels.

De retour en France, je crée ma compagnie théâtrale Arsène Créations, avec mon compagnon Marc Salon, mime, acteur et auteur, avec lequel je joue, j'écris et met en scène. Pendant toutes ces années, je transmet mon art et ses techniques vers toutes sortes de publics, jeunes ou moins jeunes. Cet enseignement me permet d'approfondir mes acquis sur le travail corporel et le jeu. J'aime transmettre, guider, permettre à une personne de s'épanouir artistiquement avec bienveillance.

Dans cette optique de découverte, je pars au Japon et étudie avec des maitres de Kabuki et de danse contemporaine japonaise, Hanayagi San et Shiro Daïmon.

Bonheur !

 J'y fais la rencontre de Wilfride Piollet et Jean Guizerix, autour de la technique révolutionnaire des "barres flexibles"  ou comment s'échauffer sans la douloureuse barre ! 

Je travaille le mélange des genres, décloisonne les arts.

Je perfectionne mon jeu en anglais avec des directeurs d'acteurs anglos-saxons : Jordan Beswick, Fiona Shaw, et Nadine Georges à Londres, Paris et Bruxelles.

 

Je découvre la motion capture et son jeu anglophone si particulier, à travers plusieurs projets de jeux vidéos pour les studios Quantic Dream, MocapLab, Attitude Studio. Liberté de pouvoir interpréter toutes sortes de rôles indépendamment de mon âge et de mon type ! J'adore !

Je reprend avec ma soeur une vingtaine de sketches des Frères Ennemis, héritage paternel et fraternel. Nous mettons à jour quelques répliques, façonnons les personnages à notre image, réinventons la mise en scène : les Soeurs Z'Ennemies débarquent au Café d'Edgar pour 100 représentations puis partent en tournée.

Dans une même veine de textes et de jeu de mots décalés, je joue "Titre Provisoire" de et avec Marc. Puis j'enchaine la création de "Folies Mania !" au théâtre Essaïon et à la Comédie Nation. Spectacle d'humour entre cabaret et vaudeville où continuent de se mêler les arts.

J'élabore un projet de série, travaille l'écriture de scénarios et réalise un documentaire sur le handicap et son impact sur le lien fraternel.

Aujourd'hui, je poursuis mes rencontres, mes recherches, l'écriture tant audiovisuelle que scénique. Avec toujours ce même désir de jouer comme le font les enfants !

© 2018 Silvia Gaillard. Proudly created with Wix.com

  • Twitter
  • Facebook
  • Vimeo Classic